FatBoss logo
Site vérifié
FatBoss
Jouer

Un nouveau casino en ligne de qualité en 2019.

Doom of Egypt, la nouvelle slot Play'n GO qui offre jusqu'à 250,000 pièces en un spin !

photo Julien Echo
Actualité postée le 08/11/2019 Par

Après l'un de ses plus gros succès à ce jour avec Legacy of Egypt, Play'n GO partage cette semaine sur l'ensemble de ses casinos la machine à sous Doom of Egypt, qui surfe une fois de plus sur le thème de l'Egypte Antique. Ce thème tant apprécié des joueurs et des opérateurs est revisité de façon plus sombre qu'à l'accoutumée, avec un artwork particulièrement réussi de la part du développeur. 

Wilds et free spins pour vous servir

Doom of Egypt est une slot à 5 rouleaux, 3 rangées et 10 lignes de paiement. Les symboles 10, J, Q, K et A habituellement présents sont bien là, aux côtés de symboles de divinités égyptiennes au look effrayant. Le visuel est personnages est très réussi.

Avec son look convaincant, Doom of Egypt reste toutefois simple dans son gameplay. Des free spins sont disponibles en trouvant trois symboles scatters, représentés par les scarabées. Ces scatters jouent également le rôle de wild, c'est-à-dire qu'ils peuvent remplacer n'importe quel autre symbole pour former une combinaison de gains. 

Durant les free spins, un symbole choisi au hasard a la capacité de devenir "expanding" c'est-à-dire de s'étendre sur tout son rouleau pour maximiser les gains. 

Un gain maximum similaire à un jackpot progressif

Des wilds et des free spins, voilà donc des fonctionnalités certes intéressantes mais très classiques. 

Le secret que renferme Doom of Egypt est qu'elle permet de faire des gains prodigieux si la chance est de votre côté. Là où 95% des slots Play'n GO autorisent des gains maximum de 5,000 pièces, Doom of Egypt va jusqu'à vous récompenser avec 250,000 pièces !

Ces gains maximum qui s'apparentent à un jackpot progressif rendent la machine assez volatile mais terriblement intrigante ! Saurez-vous vous rapprocher de ce gain miracle ?

Jouez dès maintenant sur FatBoss

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Poster un commentaire :