SkyVegas logo
Site non vérifié
SkyVegas
Jouer

Un bon casino en ligne coopérant avec de nombreux fournisseurs de jeux.

La Commission Britannique frappe encore ! 1£ million d'amende pour SkyBet

photo Julien Echo
Actualité postée le 28/03/2018 Par

Par le passé, nous avons constaté que la Commission des Jeux en Ligne Britannique (UK Gambling Commission) savait se montrer sévère avec les opérateurs non respectueux de certaines règles élémentaires. GVC Holdings avait écopé de 350,000£ d'amende tandis que William Hill, sur un cas bien plus grave, se voyait attribuer une douloureuse de 6,2£ millions.

Cette fois-ci, c'est le site de jeux SkyBet qui a été condamné à payer 1£ million pour ne pas avoir respecté les règles de protection des joueurs interdits !

Relancer des joueurs interdits, pas bien...

L'opérateur SkyBet a osé envoyer des mails promotionnels à quelque 50,000 joueurs exclus du site. Sur ces 50,000 joueurs, 700 d'entre eux ont réussi à créer de nouveaux comptes pour jouer malgré leur interdiction.

Cela va à l'encontre des règles de protection des joueurs et montre des lacunes dans le comportement de SkyBet. Comme souvent, la Gambling Commission a tapé du poing sur la table et a surtout tapé au portefeuille de l'opérateur qui va devoir régler 1,008,600£.

"C'est une sérieuse faute qui a affecté des milliers de joueurs vulnérables et la sentence d'1£ million devrait suffire à lancer un signal à tous les opérateurs. Protéger les consommateurs est une priorité pour nous et quand nous voyons des opérateurs échouer dans leur responsabilité, nous décidons de sanctions sévères." a déclaré Richard Watson, président de la Commission.

Un exemple que certains devraient suivre

Voilà ce qui manque à certains marchés européens, trop frileux de se mouiller dans des cas de fraudes avérées, mais toujours contents de faire les gendarmes pour récupérer leurs dus en taxes. Sur le marché français, l'Arjel continue de faire la boude aux casinos en ligne, tout en étant conscients du nombre de joueurs et tout en étant conscients des abus de certains opérateurs sans scrupules. En France, c'est la liberté totale pour les escrocs et le cas des casinos Affactive l'avait bien montré. Beaucoup de joueurs de l'hexagone avaient été touchés.

Pour autant, le gendarme en ligne français n'est pas gêné de taxer les opérateurs de poker ou de paris sportifs directement sur les mises et non sur les bénéfices, pour êtes certain de saigner et d'empêcher d'avoir une concurrence saine et variée (les "petits" opérateurs sont forcés d'abdiquer, faute de bénéfices). De cette façon, un joueur qui mise 10€ et gagne 10€ occasionnera des taxes pour l'opérateur, alors même que celui-ci a perdu de l'argent avec le gain du joueur...!

Une situation qui montre l'absurdité et le cannibalisme du système français.

La version officielle est que l'Arjel tente de changer les règles auprès du gouvernement français, mais l'organisme montre dans les faits son incapacité à s'imposer et avoir une réelle puissance...

Jouez dès maintenant sur SkyVegas

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Poster un commentaire :