Party Casino logo
Site non vérifié
Party Casino
Jouer

Une plateforme intéressante au niveau des jeux mais une absence de Live Chat dommageable.

Un exemple de régulation efficace avec l'amende de la Commission Britannique contre GVC Holdings

photo Julien Echo
Actualité postée le 15/02/2018 Par

Le groupe GVC Holdings vient d'écoper d'une amende de 350,000£ par la Commission Britannique des Jeux pour avoir proposé à de nombreuses reprises des publicités mensongères, qui ont pu tromper la confiance et la compréhension des joueurs. 

GVC Holdings est un puissant groupe de jeux d'argent en ligne possédant entre autres les sites Bwin.party, PartyCasino et SportingBet. La firme a d'ailleurs l'intention de racheter prochainement le géant britannique Ladbrokes Coral pour quelque 4£ milliards. 

La plainte de la Commission Britannique a visé précisément ElectraWorks, qui opère le site de paris Bwin. Ce dernier a fait la promotion d'un bonus soi-disant "gratuit" en juin de l'année 2016. D'autres sites de jeux opérés par GVC Holdings ont également fait l'objet de ces promotions de "Free Bonus" à plusieurs reprises la même année, alors que ces offres n'étaient pas gratuites et nécessitaient d'engager de l'argent réel. 

Publicité mensongère = Sanction pécunière

Dans un marché imparfait mais régulé, la Commission a pu sanctionner GVC Holdings pour avoir attiré les consommateurs en abusant de leur confiance et de leur compréhension sur différents produits. De fait, elle a condamné l'opérateur en précisant qu'il n'était pas acceptable de faire appel à une publicité mensongère pour faire sa propre promotion. 350,000£ devront être déboursés par GVC Holdings.

"Cette amende devrait servir d'avertissement à tous les opératurs sur le fait que nous n'hésiterons pas à prendre des mesures contre ceux qui tromperont les consommateurs avec des offres de bonus de ce genre." a déclaré Richard Watson, de la Commission Britannique. 

Cet exemple montre une fois de plus les bénéfices pour les joueurs d'un marché régulé, où le gendarme en charge de la protection du consommateur peut prendre des mesures pour s'assurer qu'un opérateur ne profite pas des consommateurs - surtout des plus inexpérimentés. Un exemple que le marché français devra suivre tôt ou tard afin de pouvoir assurer une protection des joueurs digne de ce nom.

Cette situation de marché gris, parfaitement connue du gouvernement français, ne peut en effet pas être viable sur le long terme car elle laisse le champ libre à n'importe quelle pratique de la part de n'importe quel opérateur sans scrupule.

Jouez dès maintenant sur Party Casino

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Poster un commentaire :