Allemagne : le nouveau régulateur va mettre en œuvre le blocage des paiements et des adresses IP

En Allemagne, le nouveau régulateur Glücksspielbehörde a déclaré cette semaine que les adresses IP et paiements émanant de sites web de jeux d’argent en ligne non autorisés — y compris des sites d’affiliation de casinos en ligne —, seraient tout bonnement bloqués à compter du 1er juillet 2022. L’organisme de régulation a par ailleurs précisé que des informations plus détaillées seraient communiquées une semaine après l’entrée en vigueur des nouvelles mesures.

Le régulateur allemand Glücksspielbehörde se montre menaçant

Le nouvel organisme de régulation du marché iGaming germanique, Glücksspielbehörde, doit prendre en charge la totalité de la réglementation des jeux d’argent en Allemagne à compter du 1er janvier 2023. Toutefois, ce dernier déploiera des mesures concrètes contre les opérateurs fraudeurs, ainsi que contre les sociétés qui font de la publicité illégale pour des sites non-agréés, à partir du vendredi 1er juillet prochain.

Le régulateur allemand a donné de premières indications sur la façon dont il appliquera la politique qu’il a mise au point, laquelle s’avère agressive. En effet, Glücksspielbehörde procèdera tout bonnement au blocage des paiements et des adresses IP émanant des plateformes de paris en ligne illégales, un moyen de mettre fin aux activités des opérateurs non titulaires d’une licence.

« Outre les contrôles réguliers que nous réaliserons, l’objectif principal de notre politique de régulation est la lutte contre les jeux d'argent illégaux. Celle-ci passe par la mise en œuvre d’instruments pénalisateurs tels que le blocage d’adresses IP et le blocage de transactions », a déclaré Glücksspielbehörde. Et le régulateur d’ajouter : « […] Des informations sur la procédure concrète de lutte contre les jeux d’argent illégaux ainsi que sur les divers instruments d’exécution des sanctions seront fournies le 08 juillet prochain ».

Comme mentionné plus haut, l’organisme a également exprimé son désir de mettre fin à la publicité illégale sur Internet. Aussi faut-il comprendre que les sites d’affiliation de casinos en ligne sont également dans le viseur de Glücksspielbehörde.

La nomination de Nadja Wierzejewski : un coup dur pour les casinos illégaux

Ces annonces sont intervenues suite à la nomination de Nadja Wierzejewski à la tête du département de Glücksspielbehörde, responsable de la lutte contre les jeux d'argent et publicités illicites. Pour rappel, Nadja Wierzejewski est actuellement en charge de la surveillance des activités relatives aux jeux de hasard pour l’État fédéré de Rhénanie-Palatinat, fonction qu'elle occupe depuis 2008.

Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, il est également prévu que Nadja Wierzejewski ait la responsabilité du système national de surveillance des jeux (LUGAS). Ce système a pour vocation de recenser l’ensemble des joueurs inscrits sur les plateformes des opérateurs agréés en Allemagne afin d’appliquer de nouvelles règles préalables. Parmi celles-ci, il pourrait y avoir l’instauration d’un plafond de dépôt commun aux différents sites iGaming autorisés à proposer leurs jeux et services aux internautes allemands.

image description
Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

image description
Poster votre commentaire
image description
Besoin d'aide ?

Choisissez le bonus ou le casino qui vous convient.

Nous vous aidons